"L'innovation, c'est une situation qu'on choisit parce qu'on a une passion brûlante pour quelque chose."|Steve Jobs
//La vidéosurveillance à l’heure du cloud

La vidéosurveillance à l’heure du cloud

La vidéosurveillance, autrefois réservée souvent aux professionnels et riches particuliers, se démocratise et s’invite de plus en plus dans nos foyers. A l’heure du numérique et du cloud, les technologies deviennent abordables et s’intègrent parfaitement avec nos installations domotiques.

Qu’en est-il en 2019 ? Installer un système de vidéosurveillance low-cost est-il raisonnable ou vaut-il mieux opter pour du haut de gamme et est-ce réellement sécurisé ? Nous allons tenter de répondre en détail à ces questions dans la suite de cet article.

La vidéosurveillance, combien ça coûte ?

Il y a encore une dizaine d’années, il n’était pas concevable d’envisager l’installation d’une vidéosurveillance à son domicile sans entreprendre un réel investissement.

De nos, jours, la tendance est à contrario d’offrir des caméras abordables, fonctionnelles et à des tarifs abordables.

Dès 30€, il est désormais possible de trouver des caméras connectées au cloud, offrant une qualité d’image tout à fait exploitable et généralement Full HD. Dans le domaine des caméras de surveillance Premium, ou nous retrouvons notamment les ténors Nest, Netatmo ou Bosch, c’est tout l’inverse et il sera difficile de s’équiper correctement sans dépenser 3-500€ minimum.

Le choix peut s’avérer délicat, notamment à cause du nombre grandissant de modèles et c’est pourquoi je vous conseiller de visiter le site de Camera-surveillance.eu qui vous sera a mon humble avis, très utile.

Et le cloud dans tout ça, à quoi ça sert ?

Le cloud, entendez par le service en ligne ou stockage en ligne, est utilisé pour stocker les images / vidéos de votre caméra de surveillance pour ensuite vous les rendre accessibles par internet et ce, même si vous vous trouvez à plusieurs milliers de kilomètres de votre domicile.

Cette technologie offre de nombreux avantages mais également des inconvénients. Les systèmes de notification sur smartphone / tablettes se basant sur cette technologie peuvent, avec certains services les moins rapides, réagir avec une latence allant de quelques secondes jusqu’à plus de 5 minutes !

Autant le dire de suite, si vous souhaitez un service performant il ne faudra pas hésiter à mettre la main au portefeuille comme notamment avec Nest, dont le service en ligne permet également de profiter de toutes les fonctionnalités de leur caméra et dont le tarif, pour un stockage vidéo non-stop de 5 jours est de 5e par mois.

Si la sécurité à un prix, il ne faut cependant pas le négliger dans votre budget et si le coût st votre principale préoccupation, certaines caméras comme la marque chinoise YI représente une très bonne alternative.

Intégrer une caméra connectée au sein d’un système domotique

L’autre avantage des smart caméras est de pouvoir facilement s’intégrer au sein d’un système de domotique existant.

Vous pourrez alors, à l’aide de services tiers ou intégrés à l’application dédiée à votre caméra, envisager de déclencher une action, comme par exemple, allumer la lumière de votre salon, fermer les volets, déclencher un système d’alarme ou autre, lors de la détection de mouvement.

Les modèles les plus récents permettent notamment de faire la différence entre une personne, un animal, un véhicule ou un mouvement parasite comme les branches d’un arbre ou le passage d’un oiseau.

Cela permet entre autres d’éviter de recevoir de manière intempestive des alertes push sur son smartphone.

By |2019-05-03T05:24:14+00:00mai 8th, 2019|Actualité|Commentaires fermés sur La vidéosurveillance à l’heure du cloud