Services de visioconférence collaborative et failles de sécurité

//Services de visioconférence collaborative et failles de sécurité

Services de visioconférence collaborative et failles de sécurité

Confinement oblige, en France la fonction publique a été contrainte d’utiliser des outils numériques pour organiser son télétravail. Malheureusement, il y a quelques ratés en ce qui concerne l’utilisation de certaines plateformes spécialisées dans la visioconférence. Dans cet article, nous souhaitons évoquer les failles de sécurité liées aux applications grand public (par exemple celles de Zoom), obligeant l’Etat français à trouver d’autres solutions pour le travail collaboratif.

Rappelons que l’Etat dispose déjà d’une solution de messagerie instantanée sécurisée et cryptée : Tchap qui réunit près de 120 000 agents publics.

Le confinement fait la part belle aux applications de visioconférence

Depuis le début du confinement mi-mars, ce sont près de 5,5 millions d’agents de la fonction publique qui sont passés au télétravail sans avoir reçu de recommandations spécifiques concernant l’utilisation d’outils numériques. Avant le confinement, il n’y avait pas de plateformes globales conçues spécifiquement pour les fonctionnaires.

Chacun pouvait utiliser à sa guise les applications et solutions logicielles disponibles :

  • Tchap : une messagerie sécurisée avec chiffrement de données et hébergement sur des serveurs FR.
  • WhatsApp : une application mobile de messagerie instantanée.
  • Skype : un logiciel de messagerie et d’appels internationaux (appels et visio).
  • Zoom : une application qui fournit un service de visioconférence collaborative.
  • Messenger : l’outil proposé par Facebook pour envoyer des messages instantanés.

Des failles de sécurité problématiques pour les échanges à l’Assemblée Générale

Par conséquent, il y a quelques déconvenues dans l’utilisation de plateformes grand public qui ne garantissaient pas la confidentialité des données échangées entre fonctionnaires. C’est le cas par exemple des fonctionnaires des ministères qui travaillaient sur des dossiers sensibles nécessitant une confidentialité totale.

C’est ce qu’a dénoncé l’état-major des armées lors de son audition à huis clos par la commission de la défense de l’Assemblée nationale. Ce mercredi 22 avril, il a évoqué les problèmes de sécurité de l’application Zoom et a insisté sur le fait que, par conséquent, il ne partagerait pas certaines informations sensibles.

Suite à ces difficultés techniques, Françoise Dumas, la présidente LRM de la commission, s’est exprimée en faveur d’une solution technologique plus fiable et mieux sécurisée.

« La présidente a elle-même évoqué la difficulté de tenir des auditions avec un outil qui pose problème en termes de sécurité, d’autant que nous avons aussi des difficultés de connexion, explique son cabinet. Nous recherchons une autre solution, souveraine si possible et compatible avec l’informatique de l’Assemblée, pour dès la semaine prochaine. »

Existe-il des solutions technologiques souveraines ?

Avant ces différents événements, c’est l’entreprise Wimi qui a été chargée d’organiser le télétravail des agents publics, pour donner suite au déploiement de l’application Plano.

Que peut-on dire sur l’entreprise Wimi et de son outil Plano ?

Dans l’article d’Europe 1 on apprend que Wimi est une entreprise privée créée en 2010 et spécialisée dans le travail collaboratif et à distance. Le développement d’une plateforme collaborative est dans les cartons depuis plusieurs mois et allait prochainement être déployée pour les fonctionnaires d’Etat.

Cette situation exceptionnelle a donné un coup d’accélérateur au projet afin que les agents de la fonction publique puissent aussi en bénéficier dans des délais courts.

Quelles sont les fonctionnalités de Plano ?

Plano est un outil numérique spécialement conçu pour gérer des projets à distance et faciliter la collaboration des agents de la fonction publique, ainsi que les nombreux partenaires de l’Etat.

Ainsi, Plano est un espace de travail virtuel qui centralise de nombreuses ressources en ligne avec la possibilité d’utiliser des outils collaboratifs :

  • Espace de travail dédié à des projets.
  • Création de diagrammes et de contenus numériques partagés.
  • Outils de partage et de stockage.
  • Outil d’agenda, de messagerie et de visioconférence.

Pour se connecter à la plateforme, il suffit de se connecter à l’adresse suivante : https://plano.numerique.gouv.fr/

By |2020-05-01T15:37:53+00:00mai 1st, 2020|Tchap|Commentaires fermés sur Services de visioconférence collaborative et failles de sécurité