/, SEO/3 conseils pour améliorer le SEO de votre plateforme e-commerce

3 conseils pour améliorer le SEO de votre plateforme e-commerce

Lorsque l’on démarre son aventure e-commerce, difficile de savoir quel élément attaquer en priorité pour gagner du trafic par le biais des moteurs de recherche. Voici quelques conseils proposés par l’agence level up digital pour propulser rapidement votre boutique en ligne dans le top des résultats de Google.

1. Travaillez la structure de votre site

Partons de 2 constats simples :

1 Google doit parcourir quotidiennement des millions de pages web

2 Les ressources de Google (malgré des moyens colossaux) ne sont pas infinies 

Cela signifie donc que Google va limiter son temps alloué à chaque site qu’il parcourt. Ce temps sera calculé selon l’importance de votre site à ses yeux et sa taille. Mais dites vous que même des sites comme ceux de cdiscount ou de la fnac sont confrontés (à leur échelle) à la même problématique.

Google confie donc un budget temps à votre site, on l’appelle le budget crawl. Si votre site est mal organisé et qu’il force Google à revisiter les mêmes pages ou alors à faire 10 clics à partir de votre home pour trouver une page produit, alors il y a fort à parier que vos nouvelles pages produits ne seront indexées que très lentement (voir jamais).

Il vous faudra donc vous assurer de plusieurs éléments :

  • Vos pages produits sont toujours accessibles à 3 ou 4 clics maximum de la page principale
  • Vos listes de produits sont organisées de façon à ce que Google puisse facilement les parcourir. Votre défi est de trouver le juste milieu entre l’optimisation pour l’utilisateur et celle pour Google.

Autant que faire se peut, minimiser le nombre de pages que Google devra parcourir pour couvrir l’intégralité de votre site.  Vous pouvez utiliser l’outil gratuit jusqu’à 500 url Screaming frog. Il vous permettra de visualiser facilement la structure de votre site de e-commerce : 

 

2. Visez des mots clés longue traine

Le référencement naturel est avant tout une histoire de mots-clés. En effet, même si votre ego sera surement satisfait de voir le trafic augmenter progressivement sur votre site, votre business lui ne verra pas d’amélioration si les requêtes saisies par les utilisateurs pour arriver sur le site ne contiennent aucune intention d’achat !

C’est pour cette raison que l’intégralité de votre travail SEO doit reposer sur une volonté de vous positionner sur des mots clés spécifiques et à potentiel pour vous.

Une requête comme “comment fabriquer un collier en cuir” n’aura que peu d’intérêt par rapport à “acheter un collier en cuir”. Pour trouver les mots clés sur votre niche le meilleur outil du marché (et gratuit) est surement celui de Google : le keyword planner. 

Paradoxalement c’est également une bonne de raison de ne pas l’utiliser. En effet soyez sûr que tous les mots clés que vous verrez avec cet outil sont déjà exploités par vos concurrents et seront donc difficile à atteindre.

Nous cherchons donc des requêtes dites de “longue traîne”. Pour reprendre l’exemple précédent, il sera plus simple de se positionner sur “acheter bracelet en porcelaine rouge pour femme” que sur la requête “acheter bracelet en porcelaine”. 

Tout simplement car la combinaison la plus courte est surement bien plus recherchée et donc déjà travaillée par un concurrent. A la différence de la requête longue traîne qui possède moins de potentiel mais pourra tout de même générer des ventes. Prenez le temps de chercher des mots clés longue traine qui collent avec vos produits. Pour cela vous disposez de plusieurs techniques :

1. Utiliser les recherches associées sur Google

Pour cela il vous suffit de tapper la requête cible dans Google et de regarder tout en bas de la première page de résultat les propositions que le moteur vous fait :

2. Regardez ce que cherchent les prospects sur Amazon

Amazon est devenu en lui même un moteur de recherche pour le e-commerce. Il peut donc contenir des informations intéressantes :

3. Les forums

Pour aller au plus près du vocabulaire employé au quotidien par vos prospects, rien ne vaut les recherches sur les forums. Pour cela utilisez les opérateurs avancés sur Google: “inurl: forum + mots clés”

4. L’outil gratuit: Answer the public

Enfin, allez faire un tour sur answerthepublic.com qui pourra vous donner des informations intéressantes sur les questions posées le plus fréquemment sur le sujet. Les formulations interrogatives sont intéressantes car de plus en plus d’utilisateurs tapent directement leurs questions dans Google (voir les dictent à l’oral !)

 

3. Rédigez de belles pages produits et optimisez votre contenu

A ce stade, vous savez exactement quels mots clés vous visez et pour quelle page et vous vous êtes assurés que votre site était facile à visiter par Google. Ce dernier va donc indexer rapidement votre site mais surtout vos nouvelles pages.

Il est temps maintenant de proposer un beau contenu à Google afin que le moteur de recherche positionne vos pages comme des références sur votre niche. 

Ecrire pour l’utilisateur avant d’écrire pour le Robot …

La première étape, c’est d’écrire avant tout pour vos utilisateurs. Chaque page produit doit contenir un texte unique, bien structuré et convaincant. N’hésitez pas à explorer selon les thématiques les questions souvent posées afin d’y répondre dans votre descriptif.

Essayez au minimum d’assurer 400 mots uniques sur vos fiches produits. Sur les pages de présentation de produits, de tests ou proposant des comparateurs, visez idéalement 1000 mots ou plus. Attention au contenu dupliqué ! Ne copiez-collez jamais un descriptif d’une page à l’autre. Cela va nuire à votre référencement.

… Mais écrire pour le robot quand même 🙂

Une fois que vous avez rédigé des articles qui vous semblent satisfaisants, l’heure est à l’optimisation SEO. Pour cela vous pouvez par exemple utiliser l’excellent tool 1.fr qui vous permettra de calculer votre score d’optimisation selon le mot clé et la page. Il vous proposera des mots clés constatés dans le champ lexical des pages concurrentes positionnées dans le top.

En parallèle voici un ensemble de bonnes pratiques à respecter :

  • Passez du temps à rédiger un beau titre de page accrocheur ainsi qu’une belle meta-description. En effet il s’agit de votre vitrine de vente ! Voyez le comme si vous aviez payé une publicité dans le journal dans un encart où se trouve vos concurrents. Vous êtes limités en caractères mais vous devez vous démarquer.
  • Nommer correctement vos image. Si c’est une photo de collier en cuir pour homme, appeler la photo collier-en-cuir-homme et non img00015.
  • Assurez vous d’avoir un H1 et une structure Hn correcte.
  • Si vous le pouvez, modifier l’url de la page pour qu’elle contienne bien les mots clés visés et qu’elle exprime la thématique de la page.

 

En conclusion

La voie de l’amélioration de votre site ecommerce pour le référencement naturel peut s’avérer longue et complexe pour les néophytes. Même si les 3 conseils dispensés dans cet article ne sont que le sommet de l’iceberg, vous constaterez tout de même un premier boost de trafic qualifié sur votre site après leur application. De quoi vous motiver pour y investir plus que de l’huile de coude 😉

By |2020-10-05T10:09:18+00:00octobre 5th, 2020|Actualité, SEO|Commentaires fermés sur 3 conseils pour améliorer le SEO de votre plateforme e-commerce